Home / Société / Astuces pour contracter un prêt personnel en limitant les risques !

Astuces pour contracter un prêt personnel en limitant les risques !

Il existe plusieurs types de prêts. Et chacun de ces prêts vient accompagner dans la réalisation d’un projet ou est destiné à un domaine spécifique. Mais, conscientes de ce que parfois des préoccupations d’ordre personnel peuvent engendrer le recours à un prêt, les banques permettent à leur client de faire des emprunts personnels. Du fait du caractère spécial du présent prêt, les critères d’attributions et les conditions qui s’y appliquent ne sont pas les mêmes que celles standards. Si vous comptez souscrire à un prêt personnel, découvrez ici ce à quoi vous devez vous préparer.

Ce qu’il faut savoir

Dans son essence même, un prêt personnel est un emprunt d’une banque à un particulier afin de lui permettre de financer un projet qui n’a rien avoir avec ses activités sur le plan professionnel. Contrairement aux autres types d’emprunt, le prêt personnel peut être contracté par n’importe quel client et peut servir à nourrir tout projet entrant dans le cadre du ménage ou de l’épanouissement personnel. Il peut servir par exemple à acquérir des biens de consommation et même financer des besoins. À ce titre, vous pouvez l’user pour acheter une télévision, changer vos canapés, acheter des équipements électroménagers, une voiture ou une moto, réaliser votre rêve de voyage, organiser une fête, etc.

Particularité du prêt personnel

Le prêt personnel a la particularité d’être frappé par un délai de solvabilité défini à l’avance. En même temps que la période de remboursement, le montant et toutes les autres conditions afférentes au remboursement sont déterminés à l’avance entre les parties de sorte que le contractant sait exactement quand et quoi verser sur une certaine période. D’ailleurs, avec ce type de prêt, sachez en même temps que les conditions négociées ne peuvent pas être révisées tant qu’un remboursement total n’a pas été effectué. Dans cet ordre d’idée, si vous décidez d’opter pour ce prêt, vous devrez, sur un certain nombre de mois, rembourser une partie du capital prêté. Ceci, sans oublier d’ajouter chaque fois à ladite partie les intérêts.

Sur un autre plan, en recourant à un prêt personnel, vous n’aurez pas à justifier vos dépenses. L’argent que vous avez prêté, vous en disposez à votre guise. Pas de compte à rendre à quiconque, pas d’appel du banquier pour vous signaler que vous venez d’excéder une marge de financement. Vous faites ce que vous voulez de l’argent. C’est justement pour ça qu’il est personnel !

Prêt personnel affecté ou non affecté : que comprendre ?

Quand on parle de prêt personnel affecté, on fait référence à un prêt personnel amortissable qui est frappé d’une mensualité constante et d’un taux fixe. Par ailleurs, avec ce type de prêt personnel, l’emprunteur se doit nécessairement d’affecter l’argent de façon exclusive à un projet. Ainsi, il doit fournir à l’établissement banquier la preuve d’affectation de son prêt. Par contre, le prêt personnel non affecté peut ne pas être utilisé pour un projet en particulier. En terme clair, l’argent peut servir pour plusieurs choses. C’est le client qui décide de ce qu’il fera des sous.

Avant de vous lancer…

Il est préférable, avant de contracter un prêt personnel, de vous assurer qu’un autre type de prêt n’est pas plus adapté. En effet, le prêt personnel, surtout celui non affecté, avec la grande liberté qu’il donne à l’emprunteur de disposer à sa guise des sous, donne l’impression d’être adapté à n’importe quel besoin personnel alors que d’autres offres s’y collent mieux. À ce propos, il est utile de faire rapidement des précisions.

Cas de l’acquisition d’une voiture

Il est vrai qu’avec un prêt personnel, vous avez la liberté d’acheter une auto. Mais, un crédit auto ne vous avantagerait-il pas ? En réalité, avec un crédit auto, vous bénéficiez d’une durée de remboursement plus longue, ce qui réduit le montant à verser par mois à la banque. Mieux, avec un crédit auto, vous aurez la chance de lier juridiquement votre crédit au contrat de vente. De ce fait, vous ne commencerez à rembourser votre prêt qu’après livraison du véhicule. Dans le cas d’un prêt personnel, cela n’est pas possible.

Cas de l’immobilier

Avec un prêt personnel, il est pratiquement impossible de couvrir les dépenses d’une acquisition immobilière. En effet, selon l’établissement financier, vous pourrez avoir accès au plus à une somme entre 8000 à 75 000 euros. Vous comprenez qu’il vous sera difficile d’acheter une maison avec cette somme. Le mieux, c’est d’opter pour un crédit immobilier. D’ailleurs, avec un peu de chance, vous pourrez procéder à la signature d’un prêt personnel après l’obtention de votre crédit immobilier de sorte à gérer des travaux, etc.

Comment avoir accès au prêt personnel ?

Vous vous demandez ce qu’il faut faire pour contracter un prêt personnel ? Sachez que plusieurs options s’offrent à vous. Aujourd’hui, il est possible de faire sa demande directement en ligne via le web. Mieux, il est aussi possible de le faire par téléphone. Enfin, vous pouvez aussi le faire en vous rendant directement dans une agence. Dès que votre demande reçoit un avis favorable, il vous sera demandé de compléter et de signer une offre de crédit (notez que l’accord marqué par la signature peut être résilié au gré du client sous un délai de 14 jours à compter de la date de signature). À cette offre, vous devrez ajouter les pièces que sont :
  • La carte d’identité ;
  • Le relevé d’identité bancaire ;
  • Un justificatif de revenu ;
  • Une attestation de résidence ou un justificatif de domicile.

Les précautions à prendre

Ne vous jetez pas tout de suite sur les premières offres qui vous parviendront. Prenez le temps de réfléchir. Si vous ne prenez pas ce temps, vous risquez de choisir une offre qui parait profitable, mais qui au final vous plongera dans une situation de surendettement. En effet, quand une offre tend à être trop profitable, la rigueur autour de la vérification de votre solvabilité n’est plus de mise. Conséquence : vous bénéficiez d’un crédit qui finalement vous fera plonger si vous ne savez pas le gérer.

Sur un autre plan, avec ce type d’emprunt, essayez de comparer les offres. De ce fait, vous pourrez choisir un prêt qui s’adapte à votre besoin et à votre situation budgétaire. Une astuce :

En prenant toutes ces précautions, vous n’aurez plus à craindre un mauvais choix. D’abord, vous serez aguerris, ensuite vous aurez fait un bon choix, enfin vous saurez exactement comment bien dépenser vos sous pour qu’ils servent réellement à des projets constructifs.

About Marion

Marion
Je fais parti de l'équipe depuis 2015, et c'est toujours avec grande motivation que je m'attaque aux articles du site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.