Home / Santé / Comment rester autonome après 80 ans : conseils et astuces

Comment rester autonome après 80 ans : conseils et astuces

Sommaire

La vieillesse est sans conteste une phase de la vie où l’autonomie est mise à rude épreuve. Avec l’âge, les facultés physiques et mentales diminuent progressivement, générant chez certaines personnes âgées des difficultés pour vivre indépendamment chez elles et réaliser leurs activités quotidiennes. Avec des mesures préventives et des solutions adaptées, la personne âgée peut envisager pleinement de continuer à vivre sereinement le plus longtemps possible. 

Pourquoi préserver son autonomie est important

Le fait de pouvoir vivre de manière autonome permet aux personnes âgées de garder leur dignité, leur moral, ainsi que leur épanouissement personnel. Une grande partie de la qualité de vie réside dans la possibilité de conserver son indépendance. C’est un avantage psychologique non négligeable qui apporte un sentiment de valorisation, une meilleure estime et confiance en soi. 

Adapter son environnement de vie

  • Aménager le domicile : Il est primordial d’adapter son habitation aux contraintes liées à l’âge et aux éventuels handicaps. Cela passe notamment par l’élimination des obstacles, la sécurisation des escaliers, l’installation de barres d’appui dans les salles de bains ou encore l’utilisation de matériel ergonomique.
  • Favoriser le maintien à domicile : plusieurs solutions sont à disposition pour assurer un suivi régulier de la santé et du bien-être des seniors à leur domicile, telles que l’aide à domicile, les services de portage de repas ou les interventions médicales ponctuelles.
  • Adopter les outils de téléassistance : Fiables, simples d’utilisation, sécurisants, ces dispositifs sont idéaux pour maintenir au domicile la personne âgée sans crainte. Découvrir ! 

Prévenir pour mieux vieillir

Pour maintenir son autonomie, il est nécessaire d’agir en amont en adoptant une démarche préventive.

  • Surveiller son état de santé : un suivi médical régulier permet de détecter précocement d’éventuelles pathologies ou problèmes de santé.
  • Réaliser des activités physiques et sportives : elles contribuent au maintien de la mobilité et des capacités fonctionnelles, ainsi qu’à la stimulation des fonctions cognitives.
  • Stimuler sa mémoire et ses capacités intellectuelles : la réalisation d’exercices cérébraux, comme des jeux de société, des lectures ou l’apprentissage d’une nouvelle activité artistique, favorise la préservation de la mémoire et la lutte contre le déclin cognitif.

Miser sur l’accompagnement et la solidarité

  • S’entourer de ses proches : le rôle des amis et de la famille est primordial pour veiller à la santé et au bien-être des seniors. Le soutien qu’ils peuvent apporter peut être aussi bien moral, comme encourager leur aîné à conserver son autonomie, que logistique, en les aidant dans les démarches administratives ou de soins.
  • Participer à des activités sociales et culturelles : intégrer un club du troisième âge ou une association permet de tisser des liens et d’échanger avec d’autres seniors afin de combattre l’isolement et la solitude.
  • Faire appel à des professionnels qualifiés : recourir à des services adaptés aux besoins spécifiques des personnes âgées (aide-ménagère, portage de repas, soins infirmiers à domicile…) constitue un atout majeur pour rester autonome chez soi.

Quelques conseils pour favoriser l’autonomie après 80 ans

Voici quelques astuces pour aider les seniors à vivre plus longtemps en toute indépendance :

  1. Prioriser la sécurité : sécuriser son environnement de vie est essentiel pour éviter les accidents domestiques qui sont souvent à l’origine de problèmes de mobilité et de perte d’autonomie.
  2. Adopter une alimentation équilibrée : veiller à consommer des repas sains et variés est crucial pour maintenir la santé et l’énergie nécessaires pour vivre de façon autonome.
  3. Planifier ses journées : organiser son emploi du temps et déterminer à l’avance les activités à effectuer permettent aux personnes âgées de se créer des repères et d’optimiser leur gestion du temps.
  4. Maintenir une vie sociale active : entretenir des liens avec sa famille, ses amis ou d’autres membres de la communauté est indispensable pour combattre la solitude et conserver un moral positif.

Les solutions technologiques pour renforcer l’autonomie

Enfin, le recours aux nouvelles technologies peut également faciliter le quotidien des seniors et favoriser leur autonomie. Les téléphones portables, Internet et les objets connectés offrent une multitude de possibilités d’aide et de soutien personnalisé selon les besoins de chacun. Voici quelques exemples :

  • Téléassistance : ce service offre une assistance permanente et sécurisante aux personnes âgées grâce à une connexion rapide avec un centre de secours en cas de besoin.
  • Suivi médical à distance : il permet un contrôle régulier des constantes vitales et un suivi en temps réel de l’état de santé du senior sans qu’il ait besoin de se déplacer.
  • Piluliers électroniques : ces dispositifs facilitent la prise de médicaments en rappelant les horaires et dosages, et en alertant lorsqu’un traitement est oublié.

Maintenir une vie autonome après 80 ans passe par la combinaison de différentes stratégies comme l’adaptation du domicile, le suivi médical, le maintien des facultés physiques et intellectuelles, ainsi que l’utilisation d’aides technologiques. Un accompagnement sur mesure est nécessaire pour préserver l’indépendance et la qualité de vie au quotidien des personnes âgées.

About

Vérifiez aussi

L’activité physique régulière est essentielle pour votre santé

Avez-vous déjà ressenti cette sensation de bien-être après une séance de jogging ou simplement après …